BIOGRAPHIE

KuyDelair est une poète, artiste visuelle et musicienne (piano/voix parlée) vivant entre Paris, Montréal et New York. Revisitant la poésie comme un art performatif prenant son origine dans la tradition antique, elle s’inscrit dans la verve expérimentale, de philosophie néo-féministe. Depuis 2007, ses performances poétiques allient Haute-couture, happening et installation sonore dans une dynamique métadisciplinaire. L’esthétique érotico-mystique développée par l’artiste permet de replacer le regard contemporain du corps féminin, dans le cadre de sa spiritualité.

Intégrant le doctorat en étude et pratique des arts (UQAM) à Montréal, elle obtient plusieurs bourses d’excellence en recherche universitaire et pratique artistique (Programmes MELS/FARE). En parallèle, elle est impliquée dans une équipe de recherche sur le sonore et l’écriture (2006-2009).

L’artiste propose également une série de performances poétiques. A l’établie Place des Arts de Montréal (Studio-Théâtre), elle partage avec le public une performance poétique (Les Glas Avortés) écrite, composée et interprétée par l’artiste elle-même (durée 1h17m). Sous forme d’installation visuelle et sonore, musique et bruits ; vidéo (en collaboration avec un artiste de New York) et costume (designer de la Maison de Haute-Couture Elie Saab); voix et corps se mêlent dans une langue à l’avant-garde de la poésie sonore. L’esthétique néo-gothique vient renforcer le maquillage au corps fait de veines et d’artères (2009). A New York, elle proposera des performances poétiques en anglais à la BAM (Conservatoire de Musique de Brooklyn) (2011) ou en bilingue à Paris (Galerie de la voûte) (2017) etc.

Elle publie également deux livres avec une maison d’édition indépendante à Paris (2012). Le premier ouvrage est le recueil de poésie et de performance sonore, « Les Glas Avortés », édition bilingue des poèmes-partitions. Il est préfacé par le Professeur Eric Marty de l’Université Paris VII – Denis Diderot. Son second ouvrage est un roman en poème, « Le Baiser de la Lune Verte ».

Une exposition à l’Université de Lorraine (Nancy) propose une conférence – rencontre avec l’artiste sous le thème de « La performance entre poème-partition et dialogue visuel ». Une projection vidéo est organisée tandis que l’exposition donne à voir de nombreuses photographies de l’artiste en collaboration avec une photographe française (2013). Elle proposera également une exposition de poésie, installation sonore, lecture-performance où elle est photographiée à nouveau dans la verve de l’auto-fiction, appelée « Les Treize Bouches de l’Eros » (Paris) (2017). Régulièrement exposée en arts visuels, KuyDelair utilise divers matériaux. Elle participe à plusieurs expositions collectives de sculpture (2013/2015/2017) ou d’installation visuelle à la New York Public Library (2011), etc. Sa poésie est exposée dans les majeures bibliothèques internationales et galeries (Buenos Aires, Zurich, Hambourg, Paris, New York, etc) (2011-2017)

Avec plus de 10 ans d’expérience, l’artiste a conduit de nombreux ateliers artistiques sur la scène internationale. En tant qu’artiste et professeur de littérature française, elle a toujours mêlé écriture, musique et arts plastiques (photographie, sculpture, dessins) avec des jeunes allant de 2 à 18 ans à Hanoï (Vietnam) dans des lycées réputés de Chu Van An et Amsterdam (2003); Londres (UK) camps de réfugiés politiques (2005); New York City (USA) l’alliance française FIAF (2011) ; Paris (France) American Church of Paris (2015), etc.

Elle enseigne en Master à la Sorbonne-cités et pour le printemps 2018 sera en lecture-performances hebdomadaires à la Galerie Poïèsis des Arts à Paris.